• Mon panier - € 0

WOBBLER – Dwellers Of The Deep

Suède, 2020 (45:40)

Actuellement indisponible

17,00 

Rupture de stock

Catégorie : Étiquette :

WOBBLER – Dwellers Of The Deep

Suède, 2020 (45:40)

Et de cinq pour pour les prodiges du retro prog ! From Silence To Somewhere en 2017 ayant définitivement consacré Wobbler comme une des toutes meilleures formations de progressif symphonique actuelles, autant dire que ce nouvel album était attendu avec impatience. Et la déception n’est pas au rendez-vous, loin de là, même si les Norvégiens ont opté pour la continuité plutôt que sur un renouvellement de leur esthétique, il est vrai parfaitement au point maintenant. Dwellers Of The Deep propose trois longs titres (14, 8 et 19 minutes) ainsi qu’une plus brève mais délicieuse balade acoustique gorgée de Mellotron, qui reconduisent avec bonheur tout ce qui fait la force du groupe : luxuriance instrumentale, mettant en avant le panel complet des claviers vintage (avec un orgue Hammond particulièrement à la fête ici), excellence de l’interprétation, y compris au niveau du chant (le très bon Andreas Prestmo), compositions à tiroirs pleines de contrastes et de surprises… tout y est. Si l’ensemble ne souffre d’aucune baisse de régime, la suite “Merry Macabre” vaut à elle seule le détour, en montrant un groupe au sommet de son art en matière d’arrangements, en plus de le voir dévoiler un visage plus sombre et torturé qu’à l’accoutumée. Écouter Dwellers Of The Deep donne parfois la sensation de découvrir un grand disque inédit des années 70, et, vous l’aurez compris, constitue donc une nouvelle superbe réussite pour Wobbler.

1. By the Banks (13:49)
2. Five Rooms (8:28)
3. Naiad Dreams (4:24)
4. Merry Macabre (19:00)