• Mon panier - € 0
Promo !

GALAHAD ELECTRIC COMPANY – When The Battle Is Over

Royaume-Uni, 2020 (48:55)

En promotion dans la limite des stocks disponibles

17,00  13,00 

Catégories : , Étiquette :

GALAHAD ELECTRIC COMPANY – When The Battle Is Over

Royaume-Uni, 2020 (48:55)

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la nébuleuse Galahad est en pleine ébullition, faisant naître nouvel astre sur nouvel astre ! Après le dernier opus de Lee Abraham, il faudra compter sur la résurrection de Galahad Electric Company. Pour ceux qui auraient oublié, et on peut le comprendre, l’existence de ce projet parallèle, dont le précédent disque remonte tout de même à 1999 (De-Constructing Ghosts), précisons qu’il repose uniquement sur le duo Dean Baker-Stu Nicholson, respectivement claviériste et chanteur de Galahad. Ensemble, ils ont mis à profit la période de retraite forcée due au confinement pour agencer une série de compositions, parmi lesquelles une suite d’une bonne vingtaine de minutes. Avec des atours plus électro, le duo livre des pièces d’une beauté mélodique éclatante.
Conjonction parfaite, Galahad sort dans le même temps une version étendue de son quatrième album, Following Ghosts (1998), qui marquait l’incorporation de Dean Baker au groupe. Si le premier disque offre un remixage de ce classique du groupe, réalisé par Karl Groom, les deux autres permettent de découvrir les titres de l’album réenregistrés par la formation actuelle (dont son nouveau bassiste, Mark Spencer) et les versions souvent très différentes proposées à l’époque dans la première réalisation – remastérisée pour l’occasion – de… Galahad Electric Company ! Avec un livret considérablement enrichi, l’amateur éclairé a de quoi compléter de bien belle façon sa discographie d’un des fleurons britanniques du prog contemporain.

1. Restoration (intro) (3:09)
2. When the Battle Is Over (5:27)
3. Be Careful… (4:49)
4. All That Binds Us (6:05)
5. The Inquisition (intermezzo) (5:30)
6. Letting Go (4:48)
7. Mysterioso (4:04)
8. 1976 (6:04)
9. My Orcha’d in Lindèn Lea (4:52)
10. Open Water (4:07)

Vous aimerez peut-être aussi…